Jardin partagé

Jardin partagé : une première année positive !

 

Comme indiqué l’année dernière, un groupe d’habitants a mis en place un jardin partagé dans la résidence.

3 bacs en bois de récupération ont été fabriqués l’hiver et le printemps dernier et installés allée Couperin et allée Bossuet. Les bacs en ciment non utilisés avenue de Rocroi et allée Couperin ont également été investis pour des plantations.

Une quinzaine de familles, majoritairement du Bois des Ormes, se sont régulièrement retrouvées toute l’année pour préparer les bacs, planter, entretenir, arroser et récolter.

Ce groupe a encore beaucoup à apprendre mais l’expérience a été jugée très positive :

  • Très peu de dégradations constatées, les limaces sont nos plus gros nuisibles
  • Curiosité positive des autres habitants assistant au travail effectué
  • Des réussites en production de fleurs et légumes
  • Bonne humeur et bonne volonté des participants
  • Bois des Ormes et ASL facilitateurs du projet en autorisant l’occupation de certains espaces et l’utilisation de la salle commune pour les ateliers de bricolage.

Les points à améliorer ou en réflexion pour une nouvelle saison :

  • Le choix des espèces à planter selon l’exposition des bacs
  • La communication pour inciter plus de résidents à participer ; augmenter le nombre de points de plantation ?

Pour tout renseignement sur ce sujet, vous pouvez contacter Karine Gremion jbkgremion@gmail.com

 

 

Compost

Le compost est un bon moyen pour réduire nos poubelles d’ordures ménagères en recyclant nos déchets organiques.

Petits rappels pour ceux qui utilisent les bacs à compost (ou qui souhaitent le faire) pour un fonctionnement :

Derrière l’allée Couperin, il y a 4 bacs :

1 petit pour le stockage de la matière sèche

3 gros bacs : 2 au repos, un dans lequel il faut jeter les matières organiques

Quelles matières organiques jeter ?

Tous déchets de légumes, découpés en morceaux et de fruits (hors agrumes). Une pastèque, un melon, un ananas jetés en entier ne se décomposeront pas et peuvent perturber le bon fonctionnement du bac.

Qu’est ce qu’il ne faut pas mettre dans le bac à compost ?

–    Viande, pain, sauce, sacs, plantes vertes… et trop gros morceaux de légumes et fruits

Pourquoi faut-il mettre de la matière sèche ?

Le processus de décomposition est facilité par l’apport de matière sèche. Cela peut être des petits morceaux de cartons, boite d’œufs ou sopalin (si possible sans encre) ajoutés à vos déchets organiques et/ou en ajoutant de la matière stockée dans le petit bac (feuilles mortes, copeaux de bois selon ce que nous récupérons…). Une pelle est à votre disposition dans ce bac pour ajouter cette matière à sèche à mélanger dans le bac à l’aide du tourbillon, mis à disposition également.

Il convient de mélanger régulièrement toute la couche de compost pour faciliter la décomposition.

Quand le bac est plein, un groupe de bénévoles vide un des bacs au repos (dans les plantes de la résidence, pour les jardins partagés, pour les résidents qui en souhaitent pour leurs plantations personnelles…) afin de permettre aux résidents de disposer d’un nouveau bac  et le bac plein est mis au repos (fermé par un petit fil de fer).

 

Merci de respecter ces quelques règles pour que les quelques personnes qui se chargent plus particulièrement de faire un mélange musclé du compost, de le vider et d’organiser l’apport de matière sèche ne se découragent pas !

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Karine Gremion jbkgremion@gmail.com

 

Les projets 2018